L’Ecume du Jour est un bistro, restaurant associatif. Il a ouvert ses portes en 1997.

Il a été conçu au départ comme point d’ancrage et lieu d’animation d’un Réseau d’Echanges Réciproques de Savoirs. La réciprocité, énergie centrale  en est restée le cœur, et au fil du temps se sont ajoutés des propositions faites à l’initiative des « écumeuses(eurs) » et/ou des animatrices(eurs).

C’est un lieu d’économie sociale et solidaire, de développement durable. Les prix proposés reflètent le souci constant d’être dans la justesse. Et les ‘trucs et astuces’, les ‘bons plans’, la récupération et la réutilisation font le quotidien de la vie de ce lieu.

L’association s’inscrit dans le courant de l’éducation populaire.

Voici maintenant 19 ans que l’Ecume du Jour ouvre un espace où, le partage, la curiosité, la capacité à estimer l’autre et donc à s’estimer soi même restent fondamentalement l’objet de tous les projets qui se développent au sein de ce bistro sans alcool et de ce restaurant.

Il s’agit ici, d’animer un lieu d’écoute, de discussions et d’échanges, de promouvoir les idées et les pratiques d’échanges réciproques de savoirs et de créations collectives, de permettre le brassage des publics et la reconnaissance des différences, de développer les valeurs autour de la citoyenneté, de la solidarité et de la tolérance, d’inciter les rencontres entres les habitants à partir de leurs savoirs et de leurs expériences, de créer du lien social à partir de rencontres autour de la création, de développer les potentialités par l’accès à la créativité en favorisant l’investissement dans des projets.

Il s’agit également de permettre à chacun, à partir de ses envies, de ses compétences,  de prendre une place.

L’animation de ce bistrot associatif citoyen permet d’accueillir un public très hétérogène, de toutes origines socioculturelles.

L’Ecume du jour, modestement, tente de mettre à disposition de celles et ceux qui franchissent la porte, un panel de propositions ouvert sur des thèmes aussi différents que complémentaires tel que le Réseau d’échanges réciproques de savoirs, l’économie solidaire, l’art et la culture, la santé, les chantiers éducatifs, le jardin partagé, les buffets et le bistro-resto.