Marre de l’accueil des migrants prodigué sur notre territoire !

 

C’est cette colère toujours présente et ce sentiment d’impuissance qui ont déclenchés une première rencontre collective, en mars 2019, à l’Écume du Jour.

Avec l’envie et le besoin de regrouper de chouettes personnes autour de cette question tristement d’actualité qu’est l’accueil des migrants sur notre ville.

L’ambition étant que l’écume soit au cœur de cette aventure, de par son histoire, ses valeurs, son espace chaleureux, un lieu où on n’a rien à craindre, et du coup où « on n’a même plus peur » !

 

Des envies, des besoins … Agir … quoi !

Il y a un manque de liens et de connaissance entre les différentes structures associatives ou administratives sur Beauvais qui proposent accueil, accompagnements, aides diverses, …. (qui fait quoi ?).

Rassemblons les acteurs sensibles à cette problématique, nombreux sur le Beauvaisis, pour

nous compter, nous regrouper, et construire pour être plus efficaces.

Affirmons-nous comme un repaire convivial, d’échanges réciproques, accueillant, bienveillant et rassurant, où chacun peut venir souffler !

Développons la proposition d’échanges de savoirs en FLE (Français Langue Étrangère).

Parions sur la réciprocité, pour construire avec des migrants et des écumeurs bénévoles, « quelque chose » de pérenne et de récurrent autour du jardin, de la récupération d’aliments et de la confection de repas. Pour ainsi répondre à nos besoins de faim, de réciprocité, d’échanges, de partage …

 

A ce jour, des échanges de savoirs en FLE, des rendez-vous à l’écume les mercredi et jeudi plus dédiés à l’accueil des voyageurs, un répertoire des lieux sur Beauvais avec leurs propositions d’aides et d’accompagnements, des hébergements ponctuels d’adultes, la proposition des boissons (chaudes ou froides) et grignotis (gâteaux, plats, soupes en hiver) suspendus ….

 

Pour agir face à l’urgence !

Notre prochaine rencontre sera en septembre.

Faites-vous connaître !