Lire, écrire, penser… jouer avec les mots, les notes, les jeux, les idées … !
Réfléchir, donner son avis, débattre, la recrudescence des formes sur des forums sur Internet et des blogs montre à quel point chacun souhaite aujourd’hui faire entendre sa voix sur des sujets très divers.

Un des objets de l’Ecume est d’accompagner ces moments : les salariés repèrent les désirs des écumeurs, et accueillent leurs propositions, quand il y a un intervenant, l’équipe définit avec lui l’objet des rencontres, communique sur les rendez-vous auprès du public, invite les personnes qui n’y sont pas habituées à y participer, assiste à la rencontre et organise la suivante, si besoin.

Bibliothèque
Une bibliothèque
 dans la salle resto une bibliothèque a pris place avec plus de 300 livres donnés par des personnes, écumeurs ou non. C’est une bibliothèque à l’accès totalement libre. Les gens se servent librement, ils peuvent rapporter l’ouvrage ou un autre, mais ils peuvent aussi choisir de le garder ou de le donner, « l’essentiel étant que la lecture circule ».

Une jeune femme aimant la lecture a proposé de tenter un classement des ouvrages qui arrivent parfois par caisses ! le plus souvent ce sont des petits sacs qui sont déposés ou plus régulièrement les lecteurs emprunteurs qui rapportent un ouvrage. Les droits imprescriptibles du lecteur, de Daniel Pennac sont bien visibles, accrochés sur le devant de la bibliothèque.

Le droit de ne pas lire, le droit de sauter des pages, le droit de ne pas finir un livre, le droit de relire, le droit de lire n’importe quoi, le droit au bovarysme (maladie textuellement transmissible), le droit de lire n’importe où, le droit de grappiller, le droit de lire à haute voix, le droit de nous taire.

Email this to someonePrint this pageShare on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Share on Tumblr0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0