Début 2014, un écumeur philosophe, a fait part de son envie d’animer des cafés philo. Les rencontres, animées par l’écumeur et accompagnées par une salariée, ont commencé en mars 2014, par une proposition bimestrielle qui s’est développée en rencontres mensuelles.

La question pour la rencontre suivante est évoquée et choisie par les participants en fin de soirée. Entre 5 et 20 participants à chaque rencontre, certains viennent fidèlement, la présence d’autres est plus liée au thème proposé.

Les soirées philo sont bien évidemment ouvertes à tous, sur le principe que tout le monde peut philosopher si on considère que philosopher c’est penser par soi-même, c’est arrêter de laisser les autres penser pour nous, c’est aussi s’abstenir de penser pour les autres.

Au fur et à mesure des rencontres certains participants se lance dans l’animation de ces soirées avec en amont, un travail de préparation qui permet, lors de la rencontre, d’ouvrir la discussion. Pour ce genre de soirée, le travail de médiation est très important. Il est essentiel de rassurer et dédramatiser, les personnes qui, de par leur histoire, estiment ne pas être à la hauteur d’une telle réflexion, ont besoin d’être accompagnées dans cette démarche.

Les intervenants laissent les divergences s’exprimer très simplement. Il n’y a pas eu jusqu’ici de retour déçu mais au contraire, un étonnement du fait d’être à l’aise et une ouverture vers quelque chose de nouveau.

Email this to someonePrint this pageShare on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Share on Tumblr0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0